• Si vous êtes en poste : outre le risque pour votre santé, ne pas signaler vos difficultés peut créer un conflit avec votre hiérarchie : si vos capacités professionnelles diminuent sans que vous en donniez la raison vous vous exposez à l'incompréhension de votre employeur. Dans tous les cas le dialogue est bien souvent la meilleure solution.
  • Si vous êtes en arrêt maladie : alerter le médecin du travail de vos difficultés et des conséquences qu'elles pourraient avoir sur votre emploi, permet d'anticiper votre retour dans l'entreprise et de limiter le risque d'être licencié. En signalant au plus tôt les difficultés que vous rencontrez vous ouvrez le dialogue et disposez ainsi de temps pour trouver les solutions les plus à même de compenser votre handicap.
  • Vous souhaitez des informations sur le maintien dans l’emploi
  • Vous souhaitez l’intervention du Sameth car votre état de santé ou celui d’un salarié présage un risque d’inaptitude au poste de travail

Si vous n’êtes pas bénéficiaire de la loi de février 2005 la démarche doit être envisagée (voir liste des bénéficiaires)

Pour tous renseignements, n’hésitez pas à nous contacter !